Abraham Lincoln

Abraham Lincoln

Abraham Lincoln : le président le plus captivant et influenceur des États-Unis

L’histoire se rappelle d’Abraham Lincoln comme le 16e président des États-Unis, et pour beaucoup, le plus influent de l’histoire américaine. Né en 1809 dans une famille pauvre, Lincoln a gravi les échelons jusqu’à devenir avocat avant de changer le cours de l’Histoire.

Une ascension hors du commun

Né en 1809 à Hodgenville, dans le Kentucky, d’un père et d’une mère très modestes, il perd sa mère à neuf ans, laissant ses frères et lui dans une misère totale. Mais cela ne l’empêche pas de s’auto-éduquer jusqu’à devenir avocat.

En 1842, il épouse Mary Todd à Springfield, Illinois, avant d’être élu à la Chambre des représentants des États-Unis. C’est à ce moment qu’il commence à lutter contre l’esclavage et à exprimer son opposition à la guerre américano-mexicaine.

Le combat contre l’esclavage

En 1860, Lincoln est élu 16e président des États-Unis, un tournant qui le mènera à la guerre civile américaine. Réélu en 1864, il mène les États-Unis à la victoire en 1865. Cependant, ce succès fut de courte durée.

Un assassinat tragique

Le 14 avril 1865, Abraham Lincoln assiste à la pièce de théâtre « Our American Cousin » au Ford’s Theatre de Washington, D.C., en compagnie de sa femme Mary Todd. C’est ce soir-là que l’acteur John Wilkes Booth pose un acte infâme en assassinant le président. Lincoln décède le lendemain.

Un héritage bien vivant

Aujourd’hui, l’héritage d’Abraham Lincoln se perpétue à travers le Lincoln Memorial à Washington D.C., et même à travers la culture populaire moderne. Sa mémoire est honorée à travers des livres, des films biographiques à succès, et bien sûr, sur les billets de cinq dollars.

VOIR  Arun Pandian

Depuis sa disparition tragique, le monde ne cessera de se rappeler d’Abraham Lincoln, un symbole de liberté et de justice qui a marqué l’Amérique pour l’éternité.

Leave a Reply